Utopia


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A part of me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eff'
Brave Wolf. [♥ ♥ ♥]
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 24
Localisation : Clermont Ferrand

MessageSujet: A part of me...   Sam 23 Oct - 10:30

De mon cru...

=>Poèmes :

J'étais étendue sur mon lit...
Je parlais avec lui...
Je rigolais à ce qu'il m'écrivait...
Et un jour j'ai voulu tout bousculer...
Je me suis mise à changer...
Sans même le faire exprès...
J'avais déjà tout oublié...
Ce qu'auparavant j'étais ...
Ce qu'auparavant je ressentais...
La Haine, la Douleur...
La Tristesse, la Peur...
Pourquoi tant de changement...?
L'aimais-je donc autant...?
Malgré tout cela...
Je n'ai pu m'empêcher...
De continuer...
Ces actes qui lui déplaisaient...
Ces actes qui m'apaisaient...
Car malgré ce qu'il me disait...
Je savais...
Tellement de différences nous séparaient...
Bien que tant de points communs nous rapprochaient...
C'était inutile d'espérer...
Et de toutes façons, je me disais...
Que jamais il ne pourrait m'aimer...
Car je n'étais...
Probablement pas celle qu'il lui fallait...
Mais peut être qu'il m'apprécier...
Mais peut être que je lui plaisais...
Jamais je ne le saurais...
Car bien avant qu'il se soit décidé...
J'aurais déjà sauté...

=>Chanson :

Fume et bois jolie Effy, jusqu'à tuer ton ennuie...
Fume et bois jolie Effy, jusqu'à sombrer dans l'Oubli...

Prends toi au jeu des illusions,
Et pends toi avec leur désillusions,
Laisse aux autres les remords,
Et rigole de leur sort...

Fume et bois jolie Effy, jusqu'à tuer ton ennuie...
Fume et bois jolie Effy, jusqu'à sombrer dans l'Oubli...

La solitude est la meilleure des amies,
Regarde tout les gens qui t'ont trahis,
Nourris toi de thé et de bouquins,
Regarde tout les gens esclaves de leur faim...

Fume et bois jolie Effy, jusqu'à tuer ton ennuie...
Fume et bois jolie Effy, jusqu'à sombrer dans l'Oubli...

Crée toi un univers qui n'appartiendra qu'à toi,
Que personne ne connaitra,
Et abandonne toi au sommeil infini,
Qui te libéras de tes tourments ici subit...

Fume et bois jolie Effy, jusqu'à tuer ton ennuie...
Fume et bois jolie Effy, jusqu'à sombrer dans l'Oubli...

Ne tombe pas dans le piège dans l'Amour qui n'est que calvaire,
Tu as déjà bien assez souffert,
Laisse aux autres cette souffrance inutile,
Qui ne t'apporteras, au mieux, qu'un bonheur futile...

Fume et bois jolie Effy, jusqu'à tuer ton ennuie...
Fume et bois jolie Effy, jusqu'à sombrer dans l'Oubli...

Ton Monde n'est pas libre de ses choix,
Tes actions seront condamnés par la morale ou par la foi,
Alors la Mort te sembleras le meilleur des choix,
Et a bout de forces, tu mourras...

Fume et bois jolie Effy, jusqu'à tuer ton ennuie...
Fume et bois jolie Effy, jusqu'à sombrer dans l'Oubli...

Fume et bois jolie Effy, jusqu'à tuer ton ennuie...
Fume et bois jolie Effy, jusqu'à sombrer dans l'Oubli...

=> Tentative de nouvelle :

Une ruelle sombre, un homme tenant une cigarette à la bouche, laissant entr'apercevoir une faible lueur rougeoyante de temps à autres. Une silhouette se profila furtivement vers l'homme. L'homme sursauta, il senti une lame frôler son cou et une main l'empêcher de hurler comme il aimerait le faire. L'ombre l'obligea à avancer dans un recoin plus éloigné, où le noir y règne, et le plaque contre un mur dur et froid. Il est retourné violemment. Il ne distingua de son agresseur seulement des yeux d'un bleu pur, et de longs cheveux, noirs supposa-t-il :

" Qu... Qu... Que me voulez-vous?
-Tu ne te souviens donc pas? Lui chuchota une voix féminine au creux de son oreille, sur un ton provocateur.
-Je devrais? Lui répondit-il d'une voix qui se voulait assurée et confiante. "

Un rire nerveux s'empara de la jeune fille, puis elle soupira. Un coup de poing qui vola trop près de la tête de son locuteur le fit trembler. L'homme regarda la jeune fille avec un air interrogateur, qui eu pour seule réponse un regard haineux emplit de rage. Il crut y voir passer une flamme flamboyante de folie, et fut parcouru de frissons. Il s'aperçut qu'elle ne le tenait plus, il essaya alors de fuir, mais il senti quelque chose qui lui emprisonnait les poignets ainsi que les chevilles. Il remarqua aussi que plus il tentait de s'échapper, plus des morceaux de fer tels des clous, s'enfonçaient dans sa chaire nue, du sang en découla dont la jeune fille vint se repaitre. Elle sentait la peur monter chez l'homme totalement pétrifié et s'en réjouissait. Elle le bâillonna a l'aide d'un bout de tissus noir, préalablement trempé d'éther. La réaction ne se fit pas attendre, il tourna de l'œil et tomba en pamoison. Elle l'observa sous tout les angles, afin de déceler la façon de mourir qu'il mérite. Avec beaucoup de mal, elle déplaça le corps inanimé mais toujours vivant dans un entrepôt désaffecté non loin de la ville? Elle l'allongea sur une table métallique comme celle dans les blocs opératoires ou les autopsies et l'attacha fermement? Il revint à lui peu de temps après. Elle était partie, croyait-il.
Il se débattis mais a nouveau les clous se plantèrent dans son corps déjà fragilisé. Elle arriva, un sourire sadique bordant ses lèvres :

" Alors on veut me fausser compagnie? Ce n'est pas très gentil ça. En prononçant ses quelques mots elle enfonça un couteau dans le mollet gauche de l'homme.
-Mmmm... mmmm... mmm
-Et on répond en plus? La lame s'abattit sur la cuisse droite. "

Elle passa sa langue sur le couteau dégoulinant de sang puis lacéra ses vêtements de part et d'autres. Elle lui enleva son pantalon, la laissant en boxer et en T-shirt à présent rouge :

"Tu sais ce qu'on fait aux personne de ton espèce? On leur coupe les co****es!"

Elle attrapa un autre couteau, plus large, posé sur la table chirurgicales, a proximité d'elle, et lui transperça le boxer et tout ce qu'il y avait a l'intérieur l'homme hurla.
Elle alla lui enlever son bandeau en lui disant qu'il pouvait hurler aussi fort qu'il voudrait, personne ne l'entendrais. Il se mis donc a hurler une nouvelle fois. La jeune fille alla dans le fond de la pièce qui n'était pas éclairé et ramena une chaine HiFi ainsi que trois enceintes. Elle brancha le tout et monta le son au maximum :
"Vas y hurle plus fort encore, ah ah ah!
-Aaaaaaah....Aaaaaaaah..."
Le temps qu'il garda la bouche ouverte pour crier, elle pulvérisa de la javel a l'intérieur, il se tut aussitôt.
Elle le regarda avec un sourire exprimant a la fois son sadisme et sa cruauté exacerbée. Elle ne put retenir un éclat de rire a faire froid dans le dos. L'homme souffrait toujours et avait de plus en plus peur, si c'était possible. Il voulut la supplier de le libérer mais il savait d'ores et déjà la réponse. Il arrêta de bouger et simula le mort :
"Cela ne marche pas avec moi, les gens comme toi sont tous des lâches, ils n'assument pas leur fautes, alors moi je suis là pour réparer cette injustice, et tu verras, ensuite tu te sentiras mieux, enfin si tu es encore en vie, ah ah ah ah! Je vais te faire expier toutes les horreurs que tu as commis!"
Elle pris alors deux grands couteaux qu'elle enfonça dans les deux avant bras de l'homme qui ressuscita miraculeusement pour pousser un hurlement digne d'un film d'horreur, ou comme le porc qu'il est qu'on égorgerais. Elle ricane? Elle prend un malin plaisir malsain à lui infliger ses tortures. Elle lui coupa la main droite, puis la gauche, ensuite elle entailla profondément son torse mis a nu, puis le rasa entièrement, de toutes parts à l'aide d'une lame extrêmement bien aiguisée. Elle attrapa deux longues aiguilles bien pointues qu'elle enfonça au niveau du poumon gauche juste sous le coeur. L'opération réussit est censée provoquer une hémorragie interne entrainant la mort, mais celle-ci peut prendre plusieurs minutes. Alors elle s'installa une chaise, a coté du « lit » et attendit la mort avec impatience. Elle se distrayait à laisser tomber le couteau au hasard sur le corps du mourant, trouvant ça trop long? Mais finalement le résultat tant espérer se produit, les poumons commençant a se remplir du liquide rougeâtre, il suffoqua puis finit par cracher une dernière gerbe de sang avant de laisser échapper son dernier souffle. Elle rigole, elle s'extasie, elle plane, sa vengeance est enfin accomplie! Elle est aux anges, mais il lui reste une ultime chose a faire : le ménage. Elle commence, méticuleusement par les aiguilles et les couteaux, puis tout ce qu'elle a touché. Ensuite balance le corps par terre afin de laver la table, après elle dispose bout de bois, papiers, cartons et autres produits inflammable sur le corps, puis place tout le mobilier autour, jette trois bidons d'essences dessus et les lance dans le foutoir et flambe une allumette qu'elle jette dedans. Le brasier sanglant qu'elle était en train d'admirer prit vite de l'ampleur. C'était si merveilleux! Ensuite elle se dépêcha de disposer aux quatre coin de la pièce des combustibles qu'elle alluma aussitôt. Bientôt les murs s'embrasèrent, elle constata qu'il était temps de partir. Elle se faufila par la fenêtre, marcha vers le ruisseau juste a coté, elle se déshabille et plonge. L'entrepôt explose.
Le temps passa et aucun écho du crime : Elle a commis le meurtre parfait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Effy-nacio.skyrock.com/
Lullaby
Nimble Wolf. [♥ ♥ ♥ ♥]
avatar

Messages : 367
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 25
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: A part of me...   Jeu 28 Oct - 12:26

J'aime la chanson <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A part of me...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New-York pour nos 25 ans/départ jeudi soir/YES!!!
» Clés de départ et d'arrivée
» meilleur moyen pour revenir au point de départ
» Je reviens toujours au point de départ
» Résiliation forfait pour départ a l'etranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utopia :: [»] ME TO YOU. [«] :: ♥ Espace Artistique. :: » Ecriture.-
Sauter vers: